348 LM

La 348 LM

5456.jpg

La 348 LM, châssis 95450, a participé à plusieurs épreuves, voici son palamrès : 

 


Saison 1993 :

Les 24h du Mans, le 20/06/1993 :  dans la catégorie GT avec le numéro 72; Pilotes : Tetsuya Oota (Japon) / Stefano Sebastiani (Italie) / Robin Smith (Grande Bretagne); Position sur la grille 48ème (4:44:570); Elle ne termine pas la course  car elle fut accidentée lors du Warm-Up.

348lm.jpg


Saison 1994 :

Le British GT Championship à Silverstone, le 27/03/1993 :  écurie Richard Piper; dans la catégorie Class B avec le numéro 9; Pilote : Richard Piper (Grande Bretagne); Elle termine la course  en 6ème position.

Les 1000Km de Paris, le 29/05/1994 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT2 avec le numéro 55; Pilotes : Tetsuya Oota (Japon) Richard Piper (Grande Bretagne) Olindo Iacobelli (USA); Elle ne termine pas la course.

Les 24h du Mans, le 19/06/1994 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT2 avec le numéro 55; Pilotes : Tetsuya Oota (Japon) / Stefano Sebastiani (Italie) / Robin Smith (Grande Bretagne)Position sur la grille: 40ème (4:33:350); Elle ne termine pas la course dû à un problème de boite de vitesse + embrayage.


WatermarkedImageHandler.ashx.jpg

348-lm-s-n-9-1.jpg

* Les 4h de Vallelunga, le 10/07/1994 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT2 avec le numéro 55; Pilotes : Raffaele Sangiuolo (Italie) Robin Smith (GB) et Ranieri Randaccio (Italie) qui n'a pas conduit; Position sur la grille 18ème (1:21:588); Elle ne termine pas la course.

* Les 4h de SPA, le 22/07/1994 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3 avec le numéro 55; Elle ne termine pas la course.

* Les 1000km de Suzuka, le 28/08/1994 :  écurie Team Tipo Simpson (GB); dans la catégorie GT3 avec le numéro 55; Pilotes : Tetsuya Oota (Japon) / Robin Smith (GB) Shinsuke Saitou (Japon); Position sur la grille 17ème (2:17:241); Elle termine la course en 11ème position.



 Saison 1995 :

WatermarkedImageHandler.ashx.jpg

 

Les 4h de Jerez, le 26/02/1995 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3 avec le numéro 48; Pilotes : Tony Ring (S) / Robin Smith (GB); Position sur la grille 18ème (1:58:600); Elle termine la course en 11ème position.

Les 4h de Paul Ricard, le 12/03/1995 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3 avec le numéro 48; Pilotes : Tony Ring (S) / Robin Smith (GB); Position sur la grille 27ème (2:12:380); Elle termine la course en 22ème position.

Les 4h de Monza, le 26/03/1995 :  écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3 avec le numéro 48; Pilotes : Tony Ring (S) / Robin Smith (GB); Elle ne termine pas la course.

* Les 4h de Jamara, le 09/04/1995 : écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3  avec le numéro 48; Pilotes : Jon Andreescu / Isidoro Bajo (Espagne) / Robin Smith (Grande Bretagne); Position sur la grille 34ème (1:46:712); Elle n'a pas terminé pas la course.

 6897.jpg

 

* Les 4h du Nurburgringle 23/04/1995 : écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3  avec le numéro 48; Pilotes : Jon Andreescu (BR) Tony Ring (S) Robin Smith (GB); Position sur la grille 36ème (1:57:420); Elle termine la course à la 24ème position.

* Les 4h de Doningtonle 08/05/1995 : écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3  avec le numéro 48; Pilotes : Robin Smith (GB) Stefano Sebastiani (I) Richard Jones (GB); Position sur la grille 23ème (1:43:710); Elle n'a pas terminé pas la course dû à un problème moteur.

75654.jpg

 

* Les 4h de Anderstorp, le 02/07/1995 : écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3  avec le numéro 48; Pilotes :  Robin Smith (GB) Malte Roggetim (S) /  Kari Mäkinen (S); Position sur la grille 23ème (1:44:929); Elle termine la course en 12ème position.

* Les 1000km de Suzuka, le 27/08/1995 : écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3  avec le numéro 48; Pilotes : Yasutaka Hinoi (J) / Yukio Okamoto (J) /Tony Ring (S) et Robin Smith (GB) qui n'a pas conduit; Position sur la grille 40ème (2:21:459); Elle termine la course en 21ème position.

* Les 3h de Zhuhai, le 12/11/1995 : écurie Simpson Engineering (GB); dans la catégorie GT3 avec le numéro 48; Pilotes : Robin Smith (GB) / Tony Ring (S); Position sur la grille 27ème (2:03:459); Elle n'a pas terminé la course.


Saison 1996 :

* Le British GT Championship Donington, le 23/06/1996 : dans la catégorie GT1 avec le numéro 20; Pilote : Smith/Jones; Elle termine la course en 14ème position.

* Les 6h de Vallelunga, le 17/11/1996 : pilotes : Ranieri Randaccio (I) Pasquale Barberio (I) Stefano Sebastiani (I); Elle n'a pas terminé la course.


Saison 1997 :

* Le British GT Championship de Brands Hatch, le 27/04/1997 : écurie Simpson Motorsport (GB); dans la catégorie GT2 avec le numéro 48; Pilotes: Robin Smith (GB) Geoff Goodman ; Position sur la grille 17ème (1:46:520); Elle n'a pas terminé la course.

* Le British GT Championship de Silverstone, le 13/07/1997 : écurie Simpson Motorsport (GB); dans la catégorie GT2 avec le numéro 48; Pilote: Robin Smith (GB); Elle n'a pas terminé la course.


Commentaires (1)

1. Manuel de MIGUEL-MORNET (site web) 28/09/2016

Bonjour.
Je me permets de vous ecrire pour vous dire qu'il n'y a eu que deux 348 LM. Ce sont des voitures faites par Ferrari en collaboration avec Michelotto et vendues neuves pas l'usine comme voitures de Competition.
Aucune de ces autos n'est la 95450. L'auto de l'équipe Simpson a été faite en Angleterre, probablement à partir d'une des rares 348 GT Competition a conduite à droite, ou peut être tout simplement à partir d'une 348 GTB. Il est certain qu'elle a fait Le Mans 1994 mais ceci n'en fait pas une LM! Simpson avait monté une boite Hewland et ceci fut l'origine de son abandon au Mans alors qu'elle fessait de bons temps. La boite Hewland, évidemment, à les sorties d'arbres de roues bien plus en arrière que la boite transversale de la 348. Ceci faisait travailler les arbres avec des angles importants et les cardans en souffrirent. Par contre, il est certain que les changements de vitesses étaient bien plus rapides avec la Hewland. De plus, elle permettait un rapide changement des rapports suivant les circuits. Son moteur était également très puissant avec 500 cav.
Les deux seules 348 LM sont 97553 et 98997.
La première livrée à l'équipe Ferrari Espana/Repsol et l'autre au Team Italia, sponsorisée par Totip.
La première finit 11eme. au Scratch au Mans 1994, devant les F40 LM et la seconde, conduite par l'ex pilote de F1 Oscar Larrauri, gagna une série de courses impressionnante.
Aujourdhui, la Totip est dans une collection privée au Japon, et la Repsol se trouve chez nous.
Donc, dans un chapitre sur les 348 LM, les seules qui ont droit "au chapitre" sont 97553 et 98997.
Bien cordialement.
Manuel de MIGUEL- MORNET.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site